mercredi, octobre 5, 2022

L'économie d'accord, l'écologie d'abord

CATÉGORIE

Basculement

Que signifie « trop tard » pour le climat ?

Adoptée en 1992, la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a entre autres comme objectif d’éviter « toute perturbation anthropique dangereuse...

Les limites planétaires actualisées

En 2010, des scientifiques proposaient la notion de limite planétaire. En effets, divers processus terrestres étant graduellement modifiés par les activités de l’être humain,...

Réchauffement planétaire : le cas du méthane

Le méthane est le deuxième gaz à effet de serre (GES) par sa contribution au réchauffement climatique après le CO2. Sur une période de...

Le réchauffement planétaire est-il irréversible ?

On entend souvent dire que même en cessant du jour au lendemain nos émissions de GES, le réchauffement climatique causé par nos émissions passées...

Les limites planétaires d’un monde viable

Des chercheurs ont identifié neuf crises environnementales (ou processus naturels) pour lesquelles il apparaît nécessaire d’associer une variable (un indicateur) permettant de quantifier leur évolution par rapport à un état de référence, et d’établir une valeur critique, c’est-à-dire une limite planétaire, au-delà de laquelle un tel processus terrestre pourrait basculer dans un nouvel état. De ces neufs limites planétaires, trois ont déjà été dépassées, soient le réchauffement planétaire, l’érosion de la biodiversité et le cycle de l’azote.

Un bouleversement global de l’état planétaire s’approche-t-il ?

La dégradation de la nature, telle qu’elle est causée par les activités humaines, s’accentue inexorablement, et plusieurs indices montrent que l’état de la planète...

Derniers billets