À la une »

2019/04/10 – 19:11

À mesure que les océans se réchauffent, les vents acquièrent plus d’énergie, un surplus qu’ils communiquent aux vagues. En d’autres termes, le réchauffement climatique augmente la puissance des vagues, ce qui risque d’aggraver la détérioration …

Lire l'article complet »
Atmosphère

Phénomènes de l'atmosphère, son état et sa dégradation, notamment les changements climatiques et le trou de la couche d'ozone.

Biodiversité

Espèces de la nature, leur état et leur disparition du fait des activités humaines, notamment la biodiversité et les services écosystémiques.

Océans

Mers et océans, leur état et leur dégradation, notamment leur acidification et leur réchauffement.

Économie

Rôle de l'économie dans le développement, économie verte, découplage, décroissance et expériences industrielles inspirantes

Vidéo

Vidéo en rapport à la (non)soutenabilité de la civilisation

Accueil » Archive par catégorie

Articles dans Eau douce

L’empreinte hydrique de l’humanité

2014/01/19 – 17:27
Empreintes eau verte, bleue et grise des États

L’empreinte écologique mondiale en termes d’utilisation d’eau douce, c’est-à-dire son empreinte hydrique ou empreinte sur l’eau, a été estimée en 2012 par Arjen Hoekstra et Mesfin Mekonnen de l’Université de Twente aux Pays-Bas, dans un …

L’appropriation par l’humanité de l’eau douce renouvelable

2013/11/11 – 07:01
Cycle de l'eau simplifié

Le volume d’eau douce présent sur Terre est constant et est distribué entre une partie stockée (eau non renouvelable) et une partie qui est impliquée dans le cycle de l’eau (eau renouvelable). De cette eau …

La répartition de l’eau sur la Terre

2013/10/29 – 07:32
Répartition symbolique de l'eau sur Terre

La Terre porte le nom de planète bleue parce que c’est ainsi qu’elle apparaît depuis l’espace du fait que sa surface est couverte d’eau à 70 %. Mais si l’eau est abondante, l’eau douce ne …

Les limites planétaires d’un monde viable

2013/01/20 – 18:24
Diagramme limites planétaires

Des chercheurs ont identifié neuf crises environnementales (ou processus naturels) pour lesquelles il apparaît nécessaire d’associer une variable (un indicateur) permettant de quantifier leur évolution par rapport à un état de référence, et d’établir une valeur critique, c’est-à-dire une limite planétaire, au-delà de laquelle un tel processus terrestre pourrait basculer dans un nouvel état. De ces neufs limites planétaires, trois ont déjà été dépassées, soient le réchauffement planétaire, l’érosion de la biodiversité et le cycle de l’azote.

Les limites de l’appropriation de l’eau douce par l’humanité

2012/09/28 – 07:25
Paysage d’Alaska

À l’instar de la consommation mondiale de pétrole, des chercheurs prévoient que le prélèvement de l’eau douce doit et va connaître certaines limites. Dans un article paru dans Proceedings of the National Academy of Science, …