lundi, juillet 22, 2024

Les résultats de la recherche en science de la soutenabilité

CATÉGORIE

Écosystèmes

Le « paradoxe de l’environnementaliste » : pourquoi le bien-être s’accroît quand les services écosystémiques déclinent ?

Si nous dépendons si étroitement des services écosystémiques et que ceux-ci disparaissent, pourquoi le bien-être humain ne diminue-t-il pas ? Les auteurs de l’article ont émis quatre hypothèses et évalué leur bien-fondé : la mesure du bien-être humain est incorrecte ; le bien-être repose essentiellement sur l’apport alimentaire et peu sur les autres services écosystémiques ; la technologie a découplé le bien-être humain des écosystèmes ; il existe un décalage entre la dégradation des écosystèmes et les répercussions sur le bien-être humain.

Les limites planétaires d’un monde viable

Des chercheurs ont identifié neuf crises environnementales (ou processus naturels) pour lesquelles il apparaît nécessaire d’associer une variable (un indicateur) permettant de quantifier leur évolution par rapport à un état de référence, et d’établir une valeur critique, c’est-à-dire une limite planétaire, au-delà de laquelle un tel processus terrestre pourrait basculer dans un nouvel état. De ces neufs limites planétaires, trois ont déjà été dépassées, soient le réchauffement planétaire, l’érosion de la biodiversité et le cycle de l’azote.

Les plages de sables : un écosystème négligé

Un groupe de chercheurs ont adressé une lettre à la revue Science pour attirer l’attention de la communauté scientifique sur le fait que parmi les différents types d’écosystèmes, la plage de sable en est le parent pauvre.

Une évaluation globale de la disparition du couvert forestier

À l’aide d’une technique d’imagerie par satellite, des chercheurs ont mesuré la perte brute de couvert forestier (PBCF) entre 2000 et 2005. L’étude montre...

2011 : année internationale des forêts

C’est sous le thème « célébrons les forêts pour les populations » ("celebrating Forests for People') que l’ONU a décrété l’année 2011 « année...

Rapport IUFRO sur les forêts et les changements climatiques

Selon un rapport publié récemment par l'Union Internationale des Instituts de Recherches Forestières (IUFRO), les forêts pourraient ne pas jouer totalement le rôle prédit...

La foresterie à l’épreuve du développement durable

L’industrie forestière est un pilier de l’économie du Québec et cette industrie est en crise : crise du bois d’œuvre, diminution de la consommation...

Derniers billets