mercredi, décembre 7, 2022

Les résultats de la recherche en science de la soutenabilité

CATÉGORIE

Climat

L’évolution de la concentration de CO2 atmosphérique

Voici les mesures de concentration de dioxyde de carbone CO2 entre -800 000 ans et 2014 mises en animation. Ce genre de données est...

Mieux prévoir les vagues de chaleur grâce à l’humidité des sols

Lorsque les rayons du Soleil frappent un sol humide, l’eau qui est contenue dans les interstices et les pores du sol s’évapore. L’énergie qui...

Réchauffement planétaire : le cas du méthane

Le méthane est le deuxième gaz à effet de serre (GES) par sa contribution au réchauffement climatique après le CO2. Sur une période de...

État de la situation sur le réchauffement de l’atmosphère

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) vient de remettre la première partie de son nouveau rapport. Celle-ci porte sur les bases...

Le réchauffement planétaire est-il irréversible ?

On entend souvent dire que même en cessant du jour au lendemain nos émissions de GES, le réchauffement climatique causé par nos émissions passées...

Le recul des glaciers de la planète

Malgré les innombrables résultats de la recherche qui convergent dans le même sens, malgré les multiples publications et les diverses déclarations des scientifiques teintées...

Le trifluorure d’azote, vous connaissez ?

Parmi le cocktail de molécules que l’action humaine rejette dans l’atmosphère, on compte une petite molécule qui, comme nombre de ses consœurs, joue le...

Changements climatiques : les scientifiques sont-ils trop prudents ?

La société a urgemment besoin d’un changement de paradigme, et les scientifiques, autant que la science, peuvent y contribuer significativement. Il est indispensable que les scientifiques s’expriment et échangent avec les instances de gouvernance. Pour autant, il faut que les résultats et les conclusions de la science restent indépendants et objectifs, et qu’ils soient énoncés comme tel.

Canicule et santé mentale

La canicule qui a frappé l’Europe en 2003 a été particulièrement meurtrière (les organismes de santé s’accordent pour attribuer 15 000 décès en France à...

Vers un nouveau cycle du carbone ?

La solution proposée par les auteurs fait sans doute partie de la solution pour contrer le réchauffement planétaire, mais elle ne neutralise pas la source des autres crises écologiques mondiales (érosion de la biodiversité, accès à l’eau, épuisement des ressources minérales), car elle ne réduit pas l’impact des activités humaines. À une trop grande échelle, cette vision risque même de les accentuer et d’accentuer les problèmes sanitaires dus au manque d’eau.

Derniers billets