Atmosphère

Phénomènes de l'atmosphère, son état et sa dégradation, notamment les changements climatiques et le trou de la couche d'ozone.

Biodiversité

Espèces de la nature, leur état et leur disparition du fait des activités humaines, notamment la biodiversité et les services écosystémiques.

Océans

Mers et océans, leur état et leur dégradation, notamment leur acidification et leur réchauffement.

Économie

Rôle de l'économie dans le développement, économie verte, découplage, décroissance et expériences industrielles inspirantes

Réflexions

Empreinte écologique de l'humanité, viabilité de la société, nature de l'être humain et les raisons de son inaction.

Accueil » Réflexions, Société

Sortir de l’impasse – Qu’est-ce qui freine la transition écologique ?

Soumis par sur 2016/11/14 – 20:17 2 Commentaires

Couverture-Sortir de l'impasseLe modeste blogueur écolo que je suis vient de publier un livre intitulé « Sortir de l’impasse – Qu’est-ce qui freine la transition écologique » aux Éditions MultiMondes. Comme son titre l’indique, cet ouvrage vise à recenser les raisons qui font que notre civilisation peine, sinon rechigne, à opérer une transition écologique.

La première partie du livre établit le lien entre les activités humaines et la dégradation écologique. On y trouve aussi un état des lieux de la situation environnementale séparée en neuf crises écologique, interdépendantes, qui sont : l’érosion de la biodiversité et la perte des services écosystémiques, le réchauffement planétaire et les changements climatiques, la dégradation des océans, l’altération des cycles biogéochimiques, la disponibilité et la qualité de l’eau douce, la diminution de la qualité des sols, la déforestation et la raréfaction de l’ozone stratosphérique. Ces crises sont des manifestations de l’ampleur phénoménale de l’impact humain, une réalité qui s’est traduite par l’émergence de la notion d’Anthropocène. En somme, cette première partie montre que la civilisation n’est pas soutenable.

Or, notre conscience de cette empreinte n’a jamais été aussi aigüe qu’aujourd’hui. Nous savons que ces modifications planétaires sont nuisibles pour la santé humaine, pour la qualité de vie et, à terme, pour l’économie et la stabilité de la société ; nous savons que plus nous tergiversons, plus le prix de la limitation de la détérioration écologique sera élevée ; nous savons que les transformations que nous infligeons aux écosystèmes et à la planète représentent ultimement une menace pour la civilisation elle-même, sinon pour l’humanité…

Par suite, une question s’impose d’elle-même : puisque nous sommes conscients des dangers, et puisque l’être humain est rationnel et doué de la capacité d’anticiper, pourquoi (ré)agissons-nous si faiblement et si lentement ? Il semble que nous soyons dans l’incapacité d’opérer une réelle transition écologique, l’indispensable conversion de la société pour la rendre soutenable. Cette incapacité suggère qu’au-delà de l’incurie et de la cupidité, il existe des verrouillages qui paralysent l’implantation de réformes profondes.

La seconde partie souligne ces raisons qui nous empêchent de devenir viables. Selon la logique développée dans ce blogue, les différents verrouillages qui bloquent actuellement la civilisation sont rationalisés selon cinq secteurs sociétaux, soit la démographie, l’économie, la technologie, la gouvernance, ainsi que les facteurs humains, collectifs et sociétaux.

L’économie actuelle comporte des caractéristiques intrinsèques qui la rendent insoutenable et qu’elle s’insinue dans toutes les sphères de la société. La démographie joue évidement un rôle, mais celui-ci est écrasé par le poids du mode de vie, de la structure des villes, des choix énergétiques, économiques et agricoles. La technologie tant qu’à elle, bien qu’elle permette de contrebalancer temporairement l’effet néfaste de la dégradation environnementale sur le bien-être humain, elle ne permettra a elle seule de rendre notre civilisation soutenable. Des changements plus profonds sont nécessaires, notamment dans notre système économique, notre gouvernance, nos comportements et dans la structure sociétale.

Voici un très bref aperçu du contenu de « Sortir de l’impasse ». En vente dans toutes les bonnes librairies dès le 17 novembre !

J’espère que ce livre vous intéressera et vous apportera de nouveaux éléments de réflexions. Merci de votre confiance et de vote soutien !

Tags: , , , , , ,

2 Commentaires »

Laisser un commentaire

Add your comment below. You can also subscribe to these comments via RSS

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar